Friday, June 16, 2017

5 account da seguire assolutamente su Vintag



Se vi siete messi in testa di passare l’estate in stile un po’ retrò, in versione femminile con un vestito molto vintage o più attuale con addosso del vero vintage anni ’70, avete di sicuro notato che il vintage d’estate è troppo facile! Sta a tutte! Mette di buon umore il vostro armadio e pure voi! Insomma se avete voglia d’estate, di vintage e di account Vintag da seguire per prendere ispirazione dalle (molto) stilose venditrici di vintage e anche forse comprare un paio di cosine, ecco cinque profili da seguire assolutamente! 

(Se eravate distratti ultimamente, racconto tutto sul vintage dell’indispensabile Vintag qui e qui). 

1. latonnina
La conosco da un sacco, prima ancora che Vintag cominciasse la sua avventura. Normale, La Tonnina sa proporre dei pezzi del passato nel momento in cui il presente ha bisogno di loro. In altre parole, crea uno stile attuale che ha il giusto di retrò indossando un abito sartoriale o una tuta anni ’80. Molti pezzi classici e feminili alternati con dei pezzi anni ’80 e ’90. 

Si vous vous êtes mis en tête de passer l’été avec une jolie silhouette un peu rétro, en version féminine en robe très vintage ou en version 2017 avec du vrai vintage années 70, vous avez sans doute remarqué que le vintage en été, c’est trop facile ! Ça va à tout le monde ! Ça met votre placard de bonne humeur et vous aussi ! Bref si vous avez envie d’été, de vintage et de comptes Vintag à suivre pour trouver l’inspiration chez les (très stylées) vendeuses de vintage et peut-être acheter quelques jolis trucs, voilà cinq profils à suivre absolument ! 

(Si vous étiez distraits dernièrement, je vous raconte tout sur le vintage de l’incontournable Vintag ici et ici).

1. Latonnina
Ça fait un temps fou que je la connais, avant même que Vintag ne commence son aventure. Normal, La Tonnina sait proposer les pièces du passé au moment où le présent a besoin d’elles. En d’autres termes, elle crée un style actuel rétro juste comme il faut avec du vintage, qu’il s’agisse d’une robe couture ou d’une combi-pantalon des années 80. Beaucoup de jolies pièces classiques et féminines alternée avec des pièces années 80 et 90. 




Tuesday, May 23, 2017

Come scegliere il vintage? La guida Vintag!




Amici miei, mi dite spesso che non osate comprare il vostro vintage online perché “ho dei problemi con le misure”, “non conosco i venditori” o “non mi fido del corriere”. 

Ah la la meno male che ci sono io per risolvere i vostri problemi esistenziali! Piccola guida con domande e risposte all’acquisto di vintage online, e più precisamente su Vintag, l’app (gratuita) nata in Italia e interamente consacrata al vintage di cui vi ho già parlato qui

1. Come riconoscere il vero del falso vintage?

In questo caso solo l’allenamento vi può aiutare. Fate qualche ricerca di vintage per il piacere, come “camicetta anni 70” o “abito anni 60”: fa lo stesso effetto che di leggere delle riviste di moda: si impara senza accorgersene ed è divertente! E poi come dicevo prima, l’app Vintag è consacrata al vintage o alle icone e quindi non potete sbagliare! 

2. Come non sbagliare le misure? 

Piuttosto che di prendere le vostre misure, prendete le misure dei capi che meglio vi stanno: metteteli su un piano e misurateli in busto, vita e fianchi, e moltiplicate per due. Imparate le vostre misure a memoria per non dover ricominciare ogni volta. Certi venditori indicano la taglia o addirittura le misure della modella o del manichino, il che è abbastanza comodo per capire come starà a voi. 

Altri indicano la taglia senza le misure. In questo caso compro sempre la mia solita taglia (quella che prendo nei negozi classici) senza farmi domande, tranne per i pantaloni, per i quali chiedo sempre le misure. Basta lasciare un commento o cliccare sui tre puntini sotto la foto per mandare un messaggio privato al venditore (lo faccio spesso e mi rispondono sempre molto in fretta e con molta gentilezza).

Mes amis, vous me dites souvent que vous n’osez pas acheter votre vintage en ligne parce que “j’ai des problèmes avec mes mesures”, “je ne connais pas les vendeurs” ou « je n’ai pas confiance en la poste ». 

Ah la la heureusement que je suis là pour résoudre vos problèmes existentiels ! Petit guide questions /réponses à l’achat de vintage en ligne, et plus précisément sur Vintag, l’app (gratuite) née en Italie et entièrement dédiée au vintage dont je vous ai déjà parlé ici.

1. Comment reconnaître le vrai vintage du faux vintage ? 

Alors là, il n’y a que l’entraînement pour vous aider. Faites quelques recherches de vintage pour le plaisir, genre « blouse années 70 » ou « robe années 60 » : ça fait le même effet que de lire des magazines de mode : on apprend sans s’en rendre compte et c’est amusant ! Et puis comme je le disais plus haut, l’app Vintag est consacrée au vintage et aux icones et vous ne pouvez donc pas vous tromper ! 

2. Comment ne pas se tromper dans les mesures ? 

Plutôt que de prendre vos propres mesures, prenez les mesures des vêtements qui vous vont le mieux : posez-les à plat et mesurez la largeur au niveau du buste, de la taille et des hanches, puis multipliez par deux. Apprenez vos mesures par cœur pour ne pas devoir recommencer à chaque fois. Certains vendeurs donnent les mesures à plat, d’autres donnent les mesures complètes. Certains indiquent la taille voire les mesures du mannequin, ce qui est assez pratique pour se comparer et comprendre comment le vêtement tombera sur nous. 

D’autres indiquent la taille du vêtement sans les mesures. Dans ce cas j’achète toujours ma taille habituelle (celle que je prends dans les magasins classiques) sans me poser de questions, sauf pour les pantalons, pour lesquels je demande toujours les mesures. Il suffit de les demander en commentaire ou bien en cliquant sur les trois petits points sous la photo pour envoyer un message au vendeur (je le fais souvent et ils répondent tous super vite et super gentiment). 




Thursday, May 18, 2017

Mary Beth ci porta indietro di un secolo





I capi degli anni ’20 o addirittura più antichi non si trovano così tanto facilmente e rare sono le boutique di vintage che ne propongono. Ma ho i miei indirizzi (e quali indirizzi!) Mary Beth presenta i suoi articoli con delle foto di una delicatezza infinita. Una vecchia dimora, il lungomare nell’Oregon, due fanciulle e un’atmosfera romantica un po’ austera. Ci si trova dei vestiti e accessori da uomo, donna e bambini dalla metà dell’800 agli anni ’60, ma soprattutto dall’epoca vittoriana agli anni ’20. Qualche bel libro pure. Delle borse vecchie di più di un secolo, un cappello di paglia degli anni ’20 in perfetto stato (neanche caro), delle belle camicette eduardiane, degli occhiali tondi come quelli del mio bisnonno (sognavo appunto di assomigliargli), degli abiti di seta o di velluto degli anni ’20 o della seconda guerra mondiale, dei vestiti antichi da uomo indossati con sfacciatezza da una donna. Qualche abito anni ’50 che sembra quasi anacronistico, paracadutato in un mondo più vecchio di un secolo. È stupendo. 

Les vêtements des années 20 voire plus anciens encore ne courent pas les rues et rares sont les boutiques de vintage qui en proposent. Mais j’ai mes adresses (et quelles adresses !) Mary Beth présente ses articles à travers des photos d’une délicatesse infinie. Une vieille demeure, un bord de mer dans l’Oregon, deux jeunes filles et une atmosphère romantique un peu austère. On y trouve des vêtements et accessoires pour hommes, femmes et enfants du milieu du XIXe siècle jusqu’aux années 60, mais surtout de l’époque victorienne aux années 20. Quelques beaux livres aussi. Des sacs vieux de plus d’un siècle, un chapeau de paille des années 20 en parfait état (même pas cher), de belles chemises édouardiennes, des lunettes rondes comme celles de mon arrière-grand-père (ça tombe bien, je rêvais de lui ressembler), des robes en soie ou en velours des années 20 ou de la seconde guerre mondiale, des vêtements anciens d’homme portés avec insolence par une jeune femme. Quelques robes années 50 qui semblent presque anachroniques, parachutées dans un monde vieux d’un bon siècle. C’est magnifique.




Friday, April 28, 2017

È nata Vintag, l’app dedicata al vintage!

Mi chiedono sempre dove compro il mio vintage.

Compro quasi tutto online. È così comodo avere una scelta infinita e tutto il tempo di pensare dietro allo schermo. Online compro i miei vestiti, i miei mobili, i miei oggetti di arredo, le mie vecchie riviste (per conoscere la moda dei decenni passati funziona come oggi, basta leggere le riviste del momento!) I miei ultimi acquisti: due costumi da bagno anni ’40 e ’50 comprati negli Stati Uniti. Uh la la non vi dico quanto mi è costata la dogana (però quanto sono belli!) 

Eccolo, il problema del vintage su Internet. Dove comprare del vintage online, del vero vintage (non del seconda mano, eh), europeo, facile da trovare, dal proprio telefono? 

On me demande tout le temps où j’achète mon vintage.

J’achète presque tout en ligne. C’est tellement pratique d’avoir un tel choix et le temps de réfléchir derrière son écran. En ligne j’achète mes vêtements, mes meubles, mes objets déco, mes vieux magazines (pour connaître la mode des décennies passées, c’est comme aujourd’hui, il suffit de lire les magazines du moment !) Derniers achats en date : deux maillots de bains années 40 et 50 achetés aux Etats-Unis. Ouh la la je ne vous dis pas combien m’a coûtée la douane (n’empêche que qu’est-ce qu’ils sont beaux !) 

Nous y voilà, au problème du vintage sur Internet. Où acheter du vintage en ligne, du vrai (pas des trucs d’occas’, hein), européen, sans se casser la tête, à partir de son téléphone ? 
.




Friday, March 31, 2017

Honky Tonk Vintage Clothing porta gli anni '40 a Torino

Se vi piace lo stile anni ’30 e ’40, vi siete già accorti che è quasi impossibile trovare del vintage dell’epoca o delle riproduzioni altrove che su Internet. E la situazione non è tanto migliore per gli anni ’50. Beh è così, non c’è più così tanta gente con degli armadi pieni di capi vecchi di ottant’anni in buono stato, sono stati venduti o buttati anni fa (com’è triste!) 

Fortunatamente a Torino ho il mio indirizzo! Così posso provare sul posto – comodo quando non si conoscono i volumi di tutti i modelli dell’epoca e che si vorrebbero provare per vedere cosa danno una volta indossati, prima di comprare. Il mondo essendo piccolo, conoscete già una delle due ragazze che si trovano dietro alla marca torinese, Marta, di cui avete adorato tutti gli outfit anni ’40 che avevo fotografato l’estate scorso. Ma prima di raccontarvi tutto ciò e darvi link e indirizzi, ecco il lookbook fotografato da Antonio Fiori in cui Chiara ed io facciamo da modelle vintage. Piccola nota: il lookbook non è affatto esaustivo (ci sono molte altre cose), inoltre la collezione evolve ogni settimana. 

Si vous aimez le style des années 30 et 40, vous vous êtes sans doute aperçu qu’il est pour ainsi dire impossible de trouver du vintage de l’époque ou des reproductions ailleurs que sur Internet. Et ce n’est pas tellement mieux avec les années 50. Ben oui il n’y a plus grand monde avec des armoires pleines de vêtements vieux de quatre-vingt ans en bon état, ils ont été vendus ou jetés il y a des années (comme c’est triste !) 

Heureusement à Turin j’ai mon adresse ! Comme ça je peux essayer sur place - assez pratique quand on ne connaît pas les volumes de tous les modèles de l’époque et qu’on voudrait voir ce que ça donne porté avant d’acheter. Le monde étant petit, vous connaissez déjà l’une des deux filles qui se cachent derrière la marque turinoise, Marta, dont vous avez adoré les nombreuses tenues années 40 que j’avais photographiées l’été dernier. Mais avant de vous raconter tout ça et de vous donner liens et adresses, voici le lookbook photographié par Antonio Fiori où Chiara et moi jouons les mannequins vintage. Petite note : le lookbook n’est pas exhaustif du tout (il y a beaucoup plus de choses), d’autant plus que la collection évolue au fil des semaines.




Monday, March 27, 2017

Orla Kiely viaggia nel futuro ed è sempre più anni '70




Gli anni ’70 sono fotogenici, soprattutto quando è Venetia Scott a fare le foto. Qui bellissimo lookbook di Orla Kiely ispirato a Mimi Fariña (la sorella di Joan Baez), immagini stupende, atmosfera vintage come ci piace, un matrimonio perfetto tra l’estetica californiana dell'inizio degli anni ’70 e la sensibilità di oggi. Ci si crederebbe nelle vecchie foto dei nostri genitori, quelle con le carte da parati coi grossi fiori marrone e arancio, ma in versione 2017. Insomma belle immagini, che quindi mi viene voglia di pubblicare, ma collezione decisamente troppo anni ’70 al mio gusto. In realtà indosso molti abiti dell’epoca, ma qui trovo tutto ciò troppo accentuato e poi i vestiti sono abbottonati fino al collo, troppo severi. Belle borsette invece. In conclusione, Orla, torna all’inizio degli anni ’60, è ciò che meglio sai fare e ti volevo così tanto bene! 

Les années 70, c’est photogénique, surtout quand c’est Venetia Scott qui fait les photos. Ici très beau lookbook d’Orla Kiely inspiré par Mimi Fariña (la sœur de Joan Baez), images magnifiques, ambiance vintage comme on l’aime, un mariage parfait entre l’esthétique californienne du début des années 70 et la sensibilité d’aujourd’hui. On se croirait dans les vieilles photos de nos parents, celles avec les papiers-peints à grosses fleurs marron et orange, mais en version 2017. Bref jolies images, que j’ai donc envie de publier, mais collection bien trop années 70 à mon goût. Je porte beaucoup de robes de l’époque pourtant, mais là je trouve tout ça trop accentué et puis les vêtements sont boutonnés jusqu’au cou, trop sévères. Beaux sacs en revanche. Bref, Orla, reviens au début des années 60, c’est ce que tu sais faire de mieux et je t’aimais tellement ! 





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

  © Blogger templates 'Neuronic' by Ourblogtemplates.com

Back to TOP